Amiens 6h de La Hotoie

Les 6 heures d’Amiens

disputée au Parc de La Hotoie et organisé par l’association SATED qui oeuvre pour la lutte contre l’autisme dans la Somme reste une épreuve intéressante pour préparer un objectif. Si la boucle de 1194 m est très plate et le cadre magnifique, les organisateurs ont grandement besoin de faire des efforts dans l’accueil des participants : pas de souvenir de la course, pas de podiums par catégorie, pas de petite restauration ou buvette après la course, pas d’ambiance….. Heureusement le ravitaillent proposé à chaque tour étant satisfaisant même s’il fallait prendre 2 ou 3 gobelets car rempli au 1/4 ou à la moitié le tout pour une inscription de 24 €uros

3 capiens au départ de ce 6h individuel (ou en équipe) et 3 objectifs différents. D’ailleurs, ils ont pris le départ avec 5 mn de retard mais cela ne les a pas empêché de prendre la pose sous l’Arche. Et pourtant, tout le monde était sur le site dès 10h30 pour un départ à 11h .

 

Sébastien Mention avait pour objectif une sortie longue dans le cadre de sa préparation pour le 100 km d’Amiens prévu le 14 octobre prochain. Si les 3 premières heures se sont déroulées sans trop de soucis, Sébastien a un peu pioché sur la fin. Cela ne doit pas lui “miner” le moral car c’était sa première grande sortie planifiée à son plan d’entrainement. Maintenant les sorties vont s’allonger toutes les semaines… Une fois atteint les 50 km, il s’est mis en mode dilettante pour finir en marchant.

 

Claude Vaillant voulait juste soutenir Sébastien mais ce dernier l’a encouragé à prendre aussi un dossard et tout naturellement je me suis laissé convaincre. En préparation pour le Marathon de Lisbonne prévu lui aussi le 14 octobre prochain, j’avais prévu une sortie spécifique avec 5 fois 5 km à allure marathon soit entre 5’35 et 5’45 au kilo. Entre chaque 5 km, j’avais prévu de marcher au moins 2 km. J’ai respecté mon tableau de marche hormis qu’avec Sébastien, au début, nous avons réalisé ensemble 12 km à 11km/h puis après j’ai marché, lui a continué. Ensuite je me suis tenu à mon schéma et dès les 42,2 km atteint, je me suis assis 5mn avant de continuer les 45 dernières minutes en marchant à 3 ou 4 km/h alors qu’auparavant c’était à 5,5 km/h. Si l’objectif du jour a été atteint, il me faudra être très vigilent à Lisbonne car à aujourd’hui le 11 klm/h me met sur le fil rouge très vite.

Daniel Cadet voulait faire le point sur ses capacités à retrouver pleinement la compétition après sa double intervention aux hanches. C’est le seul parmi nous a être le plus fringant à l’arrivée. Daniel a alterné course et marche pendant toute le compétition. Surpris lui même de cette possibilité, car il s’était fixé cette alternance durant 2 ou 3 heures mais il a tenu bon. Avec un espoir de 32 à 34 km, il atteint pratiquement les 40 km. Il a été récompensé sur le podium, non pas pour sa performance mais les organisateurs ont tenu à mettre à l’honneur les deux plus âgées ‘homme et femme’.

2018 08 25 AMIENS US CAMON 6H AUTISME

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...