Saint Quentin (Boucles – 10 km)

7 capiens à cet incontournable épreuve du 11 novembre à St Quentin. La météo n’a pas freiné les ardeurs des participants beaucoup plus nombreux que les années précédentes. A souligner une très nette amélioration dans l’ensemble de l’organisation. Pas facile pour le tout nouveau président Antoine Tourard de créer son trou avec des décennies de Jacques Clin. Cap 21 n’est pas étranger non plus” à ce plus” car Antoine s’est rapproché de moi pour avoir des conseils (et les a suivi). Mais c’est au titre de l’association Fabien Camus que je lui ai réalisé le classement avec les puces aux pieds. Echange de procédé car en mars, c’est lui et son équipe qui vient m’aider pour le semi marathon dont évidement CAP 21 est support (président et organisateur).

Très belle course de Ludovic Cessin  mais qui rate le top 20 en se laissant surprendre sur la ligne par un athlète du Team Holnon. Alors que Ludovic pensait être seul. Il termine 21e en 38’16.

Olivier Lemaitre avait un double objectif en venant faire le point sur sa forme et ses sensations après une pseudo période de récupération suite à son 100 km du 14 octobre à Amiens. Et aussi , venir faire un coucou à Emile Hannier qu’il n’a pas été en mesure de suivre cette année.
Olivier se classe 64e en 42’53.

Julien Fernandes et Jean Claude Tétart ont fait cause commune de leur course. Où je devrais dire que Jean Claude a emmené Julien sur les 8 premiers kilomètre. Julien n’avait pas refait le moindre footing depuis son semi marathon à Lisbonne le 14 octobre. En fin de course, il a retrouvé des sensations mais Jean Claude ne pouvait plus augmenter l’allure. Julien termine 130e en 46’28 et Jean Claude 140e en 47’03.

Licencié au club depuis la veille au soir, Samuel Lapergue a pu faire connaissance avec pas mal de capiens. Car si nous avions 7 coureurs, Didier Drapier, Laurent Racine, Francis Hachet, la famille Rassineux, Géraldine Lambert… sont venus encourager le peloton. Il termine 143e en 47’08.
Cela va être sympa en compétition, car nous avons un groupe homogène à 45mn possible.

Notre représentante féminine était Amandine Vaillant qui après une nuit de travail est venue surtout courir avec sa copine Roxane (probablement une future capienne). Si pour Amandine, cela a été plutôt cool, elle a réussi à mener sa camarade jusqu’au bout en moins de 1h15 (1h11h12).

Et celui qui a été très fortement applaudi, reste Francis Démarez qui était le doyen du peloton. Les organisateurs lui ont d’ailleurs remis le trophée Jacques Clin de la Ville de St Quentin. Francis a passé la ligne sous le parapluie de Jean Claude Coquelet en 1h21’19.

Christelle Vaillant ne pouvant monter sur la moto, c’est un autre capien, Dominique Bree, qui a contrôlé l’intégralité de la course. Tandis que Jean François Panico a endossé le rôle d’aiguilleur pour les arrivées.

 

Beaucoup se sont retrouvés au bar de l’Avenir, chez Emilie, pour partager quelques bières et un grand moment de convivialité.

 

« 1 de 2 »

 

Vous aimerez aussi...