Marche Nordique à Dury

CAP 21 a participé pour la première fois à la Journée Nationale de la Marche Nordique. L’occasion de présenter une autre facette de l’athlétisme qui peut être pratiqué à divers niveaux : Entretien, bien être et même compétition.

C’est à Dury que les participants se sont donnés rendez vous. La météo a joué un vilain tour au club car les fortes pluies incessantes de la nuit et les bourrasques de vent en ont dissuadé plusieurs. Mais, la marche est aussi une activité de pleine aire et comporte les mêmes aléas que les coureurs.

Après un chaleureux accueil par Monsieur Le Maire et un bon petit café. Petit échauffement et explication de la technique. Quelques exercices d’application dans la cours de la mairie puis départ sous la pluie pour une balade de 7 km (prévu 6 km). Entre les différentes possibilités, c’est Ophélie qui a suggéré le parcours en sous bois tracé entre la Somme et le Canal. Un itinéraire très vert et paisible où les bâtons ont eu tout leur intérêt car plus utilisé pour la quadrupédie que la propulsion.

Rencontre impromptue à la sortie de Python, de Lionel Renaux en plein footing. Lionel, capien de toujours, coure pratiquement tous les jours et il semblerait que ses ennuis de santé son derrière lui. “il n’y a plus rien, c’était avant ça” aime t-il à dire. Il devrait venir nous rejoindre le jeudi sur la piste d’Eppeville.

Bonne partie de rigolade, quand nous avons aperçu un sac à main, quasi neuf, sur un banc au début de l’accès de la berge du canal à Python. C’était proche de la maison de André Duval (dit DD) où notre montmartois a installé 2 pécheurs (voir les photos plus bas). Jean Claude n’a pas résisté à l’occasion de vérifier si ce n’était pas un sac oublié. Quoique en fin de compte, il a fait ce que tout le monde pensé !

Cette sortie a aussi permis de retrouver Régine et son mari qui il n’y a pas longtemps encore, faisait de la gym tous les mardi soir avec Daniel à Aubigny aux Kaisnes.

Béatrice Deboffe et Jean Pierre Colinet était aussi de la partie et prennent une licence chez nous.

Je pense que CAP 21 a une carte à jouer en programmant régulièrement ce type de sortie. Avis aux amateurs pour proposer des sorties. Christelle va s’y coller au début mais sera <out> à partir de décembre pour quelques mois.

Nous avons pris la route du chemin de Compostelle mais n’avons pas été en Espagne

 

Après le GR20 et le GR55, j’aurais effectué en bout du GR 655

 

André Duval s’amuse

 

Toujours se méfier des sacs abandonnés

 

La curiosité est un vilain défaut

Vous aimerez aussi...