Marathon de Paris

Verdict du marathon de Paris 2021 —-> 4 nouveaux marathoniens à CAP 21.

Ils étaient déjà inscrits depuis 2019 mais la pandémie les avait contraint à rester à la maison alors qu’ils étaient en pleine préparation. Il leur a fallu se remotiver pour repartir à l’assaut de la distance mythique des 42,2 km. Le tout avec toujours l’incertitude de savoir si il y aura bien un départ en 2021.

Ils ont tenu bon jusqu’au bout et atteint leur deuxième objectif de franchir l’arrivée. Pour la grande majorité le chrono était secondaire. Découvrir la distance, l’ambiance et …. l’après 32e km où bien souvent le mental doit prendre le relais sur le reste du corps. Bravo à Dominique Zupancic, Julien Lefebvre, Merzak Belliche, Pascal Bleuse et sans oublier Sébastien Mention (un vieux du marathon) qui accompagné une amie dans sa grande première.


Julien et Dominique ont partagé un pur moment de complicité et de bonheur qui valent bien tous les meilleurs chrono du monde.
“4h29 en finisher, Jai soutenu mon grand ami Dominique Zupancic jusqu’au bout ce fut dur à partir du 30eme il m’a dit “aller fonce vas y tu niques ton marathon” mais non j’ai voulu le soutenir jusqu’au bout et passer cette ligne avec lui.”
C’est pas raisonnable mais existe-t-il des passionnés raisonnable ? Dominique traine une pubalgie depuis …. trop longtemps….mais courage, abnégation et volonté ont fait reculé une montagne.

 


Je cite Pascal Bleuse qui a couru en famille avec Karine Bleuse

“Marathon terminé, j’avais cet objectif, c’est fait !!! Malgré la difficulté de cette distance mythique, j’ai rien lâché !! J’aurais pu mieux faire au niveau du chrono 4h52 mn 43, mais l’important c’était de franchir la ligne d’arrivée. Magnifique le parcours !!!”

Sachant que Karine a écrit ” 04h55 après passage au semi en 02h07. Je suis partie trop vite et après le 30 km carrément la galère…” Pascal a du être dans la même cas ? Le marathon c’est aussi l’école de la patience.

 


Sophie participait à son premier Marathon après avoir commencé la course à pied il y a deux ans !!  elle a eu la chance et le privilège d’avoir à ses côtés notre Sébastien Mention (son Président de Speed Aisne Man) qui était à son 14eme marathon !!!

Notre Capien a emmené son athlète en 4h51. Une balade pour lui !

 

 


J’espère bien dégoté une photo de Merzak Belliche pendant son marathon ou à l’arrivée.

Mais pour son premier marathon Merzak a mis 4h33. Il reste un peu sur sa faim car les 4h10 ou 4h12 étaient  à sa portée. Mais voilà, il a rencontré le pire ennemi sur ce type d’épreuve : les crampes. Une galère qui a débuté au km33. Il était parti prudemment en respectant le tableau de marche et les ravitaillements. Au km33, il était encore sur ses bases de 5’55 au kilo. Cela ne l’a pas empêché de profiter “d’une super ambiance sur le parcours” .

Vous aimerez aussi...