Trail du Mercantour

PRÉSENTATION DE L’ULTRA TRAIL CÔTE D’AZUR MERCANTOUR®

Notre région azuréenne offre un parcours majestueux entre mer et montagne. Ce qui nous intéresse, et nous guide aujourd’hui, c’est de proposer le plus beau parcours : celui qui offre la plus belle expérience et surtout un magnifique voyage aux coureurs. L’UTCAM se déclinera ainsi en 8 courses de tous niveaux, offrant à ses participants la possibilité de traverser les plus beaux panoramas azuréens.

Olivier Lemaître avait coché le Tracé de 125 km avec 7500m de D+. Il avait bien préparé son affaire et était prêt.

Mais voilà pour ce type d’épreuve, il faut que toutes les étoiles soient alignées, le moindre grain de sable et c’est des semaines d’entrainements, de sacrifices (choix) familiales et sociales qui s’effondrent. Mais ce qui a été fait reste acquis et n’a pas servi à rien !

Olivier avait compris que la chaleur aller son pire ennemi. Avec un mercure à plus de 38°C dans la journée et encore au départ de Monaco à 19h, le piège s’est refermé doucement. Il a eu la présence d’esprit de partir avec une gourde d’eau supplémentaire, une casquette humide sur la tête mais le mal était déjà dans la place. Les organismes ont été vite mis à rude épreuve en devant gravir d’entrée de jeu un dénivelé de 600 m suivi d’un deuxième de 1000 m.

Victime d’un coup de chaleur, il a bien essayé d’aller au delà mais ses nombreux vomissements et ses échanges avec les pompiers qui après discussion le laisser repartir… n’ont fait que retarder l’échéance fatidique de l’abandon. On ne peut m’a s’enquiller des ascensions de plus de 1000 m positif avec passage dans des pierriers en étant victime d’un coup de chaleur. D’autant plus que les maux de têtes étaient là aussi, signe d’un début de déshydratation.

Il a du se résoudre à stopper son aventure au ravitaillement du 33 km après avoir échangé avec Céline, présente sur place et très inquiète de le voir dans cet état,  et sa fille Laura par téléphone. Après 8h30 de course, il a ajouté son nom à la liste des nombreux abandons qui avait déjà commencé bien avant.

Nul doute qu’Olivier va vite rebondir et se retrouvera à un prochain départ du Mercantour !

Pour l’instant nous lui souhaitons un bon rétablissement et de profiter de son séjour en côte d’azur.

Vous aimerez aussi...