Trail des Hauts de France

La 2ème édition du Grand Trail Nocturne des Hauts de France a été haute en couleur. Au travers des collines de l’Artois, les coureurs ont découvert un territoire doté d’un potentiel exceptionnel. Après avoir grimpé les majestueux terrils, ils ont traversé des paysages que seuls les locaux connaissent. Le parcours exigeant, fait de single race, de pentes très raides, et de collines végétales procure sans aucun doute des sensations extrêmes, souffrance et émerveillement réunis. Et pour cette édition 2021, la pluie s’est invitée toute la journée,  rendant le parcours plus proche du cross que du Trail. En semi-autonomie, les coureurs ont été emmené  du bassin minier jusqu’aux collines de Lorette en passant par Fresnicourt et ses Dolmens. Un périple à travers les âges et l’histoire de France.

Et dans le peloton du 83 km, il y avait Olivier Lemaître qui s’est lancé le défi “un peu sur un coup de tête” fin septembre, début octobre ” pour bousculer la machine”. Il a subi une préparation express pour l’emmener avec comme principal objectif de franchir l’arrivée. Au delà de toutes espérances, notre fondeur a dépassé ses espoirs en parcourant la distance en 10h20’59 pour se classer55e sur 139. Alors que ces derniers mois, Olivier était à la peine aux entrainements et subissait chaque séance. Il a su assimilé le volume croissant d’entrainement tant en qualité que en quantité sur son terrain favoris de Thiescourt. Le jour J la machine a répondu bien au delà des ses espoirs.

Et Olivier a gagné également les 3 précieux points lui permettant une éventuelle participation à l’ULTRA TRAIL® CÔTE D’AZUR MERCANTOUR

Petit commentaire d’après course d’Olivier : “La météo a transformé le parcours en un Trail technique avec des passages par endroit avec de l’eau jusqu’au genoux, de la boue au dessus des chevilles à apprécier les parties bitumées pour reposer les jambes. Il y a eu beaucoup d’abandon (220 au départ pour 156 finishers). Aujourd’hui (le lendemain de la course), pas de mal aux jambes , juste de légère courbatures sans plus”

A cet instant, Olivier dit “s’éclater, le parcours lui plait et il est dans ses temps”

Au km 64, il était content de lui et du parcours. Et toujours avec le sourire

FINISHER du Trail nocturne des Hauts de France

Olivier a pu compter sur sa DREAM TEAM favorite qui la soutenue de bout en bout. Avant, pendant et après la course.

 

Un petit coucou de Cindy au club via Olivier

Vous aimerez aussi...