Cross Dury – Souvenir Gérard Legrand –

20170211_114405

Un temps hivernal avec giboulée de neige pour ce cross tracé comme à son habitude sur les terrains de sport de la commune de Dury (Aisne). En l’absence de la possibilité d’utiliser la salle des fêtes, louée pour un anniversaire, nous nous sommes repliés dans les locaux de l’ancienne école du village. De même, Daniel n’a pas manqué d’idées pour adapter le parcours et faire de l’épreuve un vrai terrain de jeu pour les amateurs de sensations hivernales. Relances, montées, descentes, portion en dévers, saut de tronc d’arbres…. étaient au menu.

Sarah Diard, Philippe Gressier, Didier Hecq, Jean Claude Tétart, Daniel Cadet, Jocelyne Diard et Claude Vaillant ont commencé à tracer le parcours à à 9 heures pour finir de mettre les derniers mètres de rubalise vers 11h30. Place ensuite à l’installation du matériel dans la salle et quelques soucis de disjoncteur à régler où il a suffi de couper le chauffage pour avoir la lumière. L’occasion était trop belle pour un nouvel essai du système de chronométrage à puces à la chaussures. Alors nous avons équipé les coureurs du cross court et du cross long de plaquettes à fixer  à l’aide d’un lien aux lacets. Gérard Rassineux a installé le tapis devant le baraquement d’arrivée. Pas d’ordinateur sur la RJ45 mais le choix a été de testé la récupération des données via une clef USb. l’acquisition des enregistrements sera plus tard réinjecté dans le logiciel. Une fois ce nouveau usage maîtrisé, nous serons en mesure de placer le tapis n’importe où,  puis à l’arrivée et le traitement de toutes les données sera effectué sur la ligne pour une édition immédiate. Bilan : cela fonctionne !

Par mesure de sécurité Patricia Rassineux,Janine Legrand, Viviane Holznecht ont géré les arrivées en manuel. Anaïs a couru puis a effectué les classements avec Gmcap. Tandis que Gérard Holznecht, Monique et Francis Démarez, Christelle Vaillant géraient l’intendance.

Côté sportif, belle prestation des capiens, mais qui ont tout de même subit la supériorité d’un ex-capien en la personne de Xavier Lars. Isabelle Legrand n’a pas été en mesure de rivaliser avec Sylvie Biernat, cette dernière a disputé par le passé de nombreux championnats de France sur piste.

A saluer le retour à la compétition de Laurent Racine qui n’a pas choisi le plus facile pour remettre en route après plus 6 mois d’arrêt et toujours notre inusable octogénaire Lucien Villain.